Maman et son petit verre le soir

Clare Pooley débute son livre par une description minutieuse de sa gueule de bois, le lendemain de sa fête d’anniversaire. « Mon cerveau a rétréci pour atteindre la taille d’une bille. Et la bille vient heurter chaque coin de mon crâne comme dans un jeu de flipper. Ma sueur exsude l’alcool et je me noie dans…