À quel moment l’alcool prend-il trop de place dans notre vie ? Cette question, Stéphanie Braquehais se l’est posée après une gueule de bois, celle de trop, qui lui a fait dire stop aux soirées arrosées. Elle raconte son histoire, dans son livre, comment elle s’est battue contre cette dépendance : « Ça été graduel, je me suis posé pas mal de questions, ma consommation n’était pas quotidienne mais quand je buvais dans le cadre de fête, il m’arrivait de pousser ma consommation un peu trop loin, j’avais des trous noirs , la gueule de bois, à un moment les inconvénients ont dépassé les avantages« . La jeune femme s’est interrogée : « Je me suis dit ‘est ce que le problème vient de moi ou de l’alcool ?’. Or cette recherche du plaisir en consommant de l’alcool est intégrée dans le cerveau, a une réponse physique : c’est ‘la recherche de la récompense’« . Interview à suivre sur France Inter:

https://www.franceinter.fr/emissions/l-invite-de-6h20/l-invite-de-6h20-06-janvier-2021

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s