La bouche pâteuse, des marteaux piqueurs dans la tête, la joue cousue à l’oreiller. Et cette conviction d’être la plus nulle et la plus moche de la terre. Cette tempête du corps et de l’âme a un nom. La gueule de bois. GDB pour les intimes.

Pourquoi ce sentiment de dépression, d’anxiété, cette boule dans la gorge et cette envie de disparaître à jamais sous les couvertures ?

Est-ce parce que vous avez roulé une pelle à Jean-Michel, votre collègue moche et boutonneux ? Il y a sûrement un peu de ça.

Mais surtout, votre cerveau est perturbé par le déséquilibre chimique provoqué par les doses d’éthanol que vous vous êtes envoyé sans coup férir.  

Pour résumer grossièrement :

Dans le cerveau, il y a des agents chimiques qui passent les messages entre les neurones dans le cerveau. On les appelle les neurotransmetteurs. Ils sont soit excitateurs (le glutamate), soit inhibiteurs (GABA). Le glutamate et le GABA sont le yin et le yang du cerveau, le 0 et le 1 du code informatique régulant l’activité neuronale.

Le soir, pendant la fête, l’alcool envoie plein de GABA ce qui procure ce sentiment de relaxation agréable et pousse à parler à tout le monde en riant bêtement. Sauf que cet état est passager et qu’il faut continuer à boire pour le maintenir. Plus on boit, plus on augmente ce taux, ce qui poussera le cerveau, une fois la prise d’alcool terminée, à contre-attaquer en produisant un taux élevé de glutamate.

Le lendemain, vous êtes au bout de votre vie à cause de la honte d’avoir embrassé Jean-Michel, mais aussi parce que le cerveau envoie un paquet de glutamate pour rétablir son équilibre chimique. Bonjour stress, anxiété, mal de vivre métaphysique.

Et, au cas où, vu que ne vous souvenez pas de tout ce que vous avez fait et raconté (sûrement n’importe quoi), vous envoyez à tous vos contacts ce SMS préenregistré sur votre téléphone pour les lendemains de cuite « Vraiment (non mais vraiment) désolée pour hier ».

Pour en savoir plus 

Le blues du lendemain

Ce que la gueule de bois modifie du fonctionnement cérébral

En anglais :

What alcohol does to your brain and your body

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s